BAD- ANINF

La Banque africaine de développement (Bad) et l’Agence nationale des infrastructures numériques et des fréquences (Aninf) ont signé, mardi 20 février, l’accord concernant un don de 454,3 millions de FCFA, soit environ 855 000 dollars, dans le cadre du Fonds spécial IPPF-NEPAD. Cette donation servira au financement des études de faisabilité liées à la 2e phase du projet de la dorsale à fibre optique d’Afrique centrale (CAB), et à financer la mise en place d’un Centre national de données (Datacenter), d’un Centre d’alerte et de réaction aux attaques informatiques (CSIRT) et au financement d’une infrastructure à clé publique. La contrepartie de 5% apportée par la partie gabonaise, d’un montant de 45 000 dollars, pour la réalisation de ces projets, a été déjà réglée auparavant.