MISSION DU FMI AU GABON
Reçue par le Ministre d’Etat Jean Fidèle Otandault

 

Effectuant actuellement une visite au Gabon dans le cadre d’une mission d’évaluation et de pré-revue, travail précédant la phase de revue qui aura lieu dans deux mois, une délégation du Fonds Monétaire International (FMI) a été reçue ce mercredi par le Ministre d’Etat en charge du Budget et des Comptes Publics Jean Fidèle Otandault.

La visite de courtoisie et de travail auprès du Ministre d’Etat en charge du Budget et des Comptes Publics a permis d’aborder différents sujets. Parmi les points évoqués lors des échanges, on peut citer la maîtrise de la dépense publique, les arriérés de la dette et les réformes structurelles pour l’amélioration de la gouvernance des deniers publics.

La délégation a, pour l’occasion, affichée son assurance quant aux efforts déployés par le gouvernement gabonais pour maîtriser la dépense publique, réduire significativement la dette intérieure et mettre en œuvre les dispositions visant à relancer la machine économique. Le Ministre d’Etat a ainsi tenu à rappeler que les annonces faites par le Président de la République, Ali Bongo Ondimba, lors de son adresse à la Nation du 13 décembre 2017, s’inscrivent en droite ligne dans le Plan de Relance de l’Economie (PRE).

A noter que concernant les mesures appliquées pour apurer la dette intérieure, précision a été donnée durant la visite de la délégation du FMI, que la constitution du « Club de Libreville » contribue à assainir de la situation de la dette, conformément aux prévisions initiales contenues dans la loi de finances.

La rencontre entre le Ministre d’Etat en charge du Budget et des Comptes Publics et la délégation du FMI, conduite par Alex Segura-Ubiergo, s’est déroulée  en présence du Secrétaire général du ministère du Budget et des Comptes publics, Arthur Benga Ndjeme, du représentant résident Afrique du Fond Monétaire internationale, Marcos Poplawski et de Koffi Ben Nassar, Economiste principal.

«Nous sommes toujours disposés à expliquer le déroulement du programme, et d’ailleurs nous tenons à remercier le gouvernement pour les efforts qu’il fournit pour la mise en œuvre de la première phase de l’accord et particulièrement le ministre d’Etat, ministre du Budget et des Comptes publics», a déclaré Marcos Poplawski lors de cette entrevue.