REFORME DE LA FONCTION PUBLIQUE
Une caravane d’information lancée

 

Le ministère de la Fonction publique, de la Modernisation du service public, chargé de la Réforme de l’Etat est actuellement en train de mener une sensibilisation auprès de l’ensemble de l’administration. Une caravane d’information est programmée pour expliquer les enjeux et la nécessité de la réforme de la fonction publique au Gabon.

Pour le ministre Jean Marie Ogandaga, « la refonte est une obligation, non une option ». Le ministre de la Fonction publique, de la Modernisation du service public, chargé de la Réforme de l’État l’a réitéré quand il a rencontré son collègue en charge des Affaires présidentielles et de la Défense et le ministre de l’Economie, de la Prospective et de la Programmation du développement durable, dans le cadre de la caravane d’information que son département est en train de mener pour sensibiliser les principaux responsables de l’administration.

La campagne d’information est focalisée notamment sur le nouveau mode de Gestion des ressources humaines de l’Etat (GRHE). Les seize départements ministériels du pays seront ainsi sensibilisés sur le mécanisme et les outils en vue de la mise en œuvre de cette nouvelle approche de gestion des ressources humaines au sein de l’ensemble de la fonction publique gabonaise. La campagne d’information se poursuivra donc jusqu’au 7 mars prochain.

Le ministre de la Fonction publique a tenu à expliquer que « c’est un appel qui vise un double objectif : doter notre administration de ressources humaines expertes et responsables, et faire en sorte que la qualité du service public devienne une norme dans notre administration ».

Conformément aux directives du président de la République, Ali Bongo Ondimba, la Fonction publique doit subir cette refonte en vue d’un meilleur service à l’égard de la population et dans le but de mieux gérer les ressources de l’Etat. Ce qui devrait permettre de faire des économies et, dans le même temps, mieux répondre aux attentes des citoyens.