SALON INTERNATIONAL DES IMPORTATIONS DE SHANGHAI
Séance d’information à l’ANPI

 

Une session d’information destinée aux entreprises gabonaises concernant le Salon international des importations de Shanghai s’est tenue dans les locaux de l’Agence nationale de promotion des investissements au Gabon. L’objectif était de sensibiliser les entreprises gabonaises à participer à ce salon en raison des opportunités que le Gabon  pourrait en tirer.

C’est le Conseiller économique et commercial de l’Ambassade de Chine au Gabon, Liu Jie, qui a animé avec le Directeur général de l’Agence nationale de promotion des investissements (ANPI), Nina Alida Abouna, lundi 26 février, la session d’information sur le Salon international des importations de Shanghai en Chine ou China international Import expo (CIIE).  

Le salon se tiendra à Shanghai  du 5 au 10 novembre prochain. Des entreprises gabonaises sont intéressées, afin de pouvoir continuer à promouvoir les exportations vers la Chine. « Nous sommes heureux de constater que nos amis gabonais sont très sensibles à la participation à ce salon, et j’ai constaté également qu’il y a beaucoup de potentialités à exploiter au Gabon, notamment dans l’agriculture, la fabrication des objets d’arts et le tourisme, qui est un secteur vraiment porteur et qui mérite d’être présenté lors de ce rendez-vous international à Shanghai», a affirmé  Liu Jie.

«Ce serait une grande aubaine pour nous, surtout en matière de tourisme de pouvoir encore vendre la destination Gabon », a déclaré de son côté, le Directeur Général de l’Agence Gabonaise de Développement, de Promotion du Tourisme et de l’Hôtellerie (Agatour), Karine Arissani, à l’issue de la séance d’information.

La Chine souhaite continuer, en effet, à ouvrir son marché intérieur aux produits de consommation importés. Et c’est une nouvelle opportunité pour les entreprises gabonaises. «C’est la première fois qu’un salon dédié exclusivement aux importations en Chine sera organisé. Il s’agit donc d’une opportunité sans précédent pour les acteurs du secteur privé gabonais de pénétrer un marché qui représentera plus de 10 milliards de dollars d’ici 2020», a spécifié de son côté Nina Alida Abouna. La participation des entreprises gabonaises à l’événement est donc encouragée par les autorités du pays.

L’ANPI prévoit ainsi lors du salon un stand national sous la marque « Gabon Invest » afin de permettre aux entreprises de mutualiser la promotion de la destination Gabon dans le domaine de l’investissement. Des sessions de formations et de préparations à la culture des affaires chinoises, des services de traductions et d’appui logistique, ainsi que la mise en relation avec des partenaires et des fournisseurs sont également prévus.