DÉVELOPPEMENT VERT
La BAD soutient le Gabon

 

La Banque Africaine de Développement (BAD) consacre 807 millions FCFA sur les ressources du Fonds d’Assistance Technique pour les Pays à Revenu Intermédiaire (FAT-PRI), pour accompagner le Gabon dans ses réformes du climat des affaires, en facilitant les conditions de développement du secteur privé, et la réalisation de son objectif de diversification de l’économie dans le respect de l’environnement.

La BAD souhaite notamment appuyer le Gabon dans l’amélioration des conditions d’existence des populations par la promotion d’un développement industriel à faible impact écologique, la lutte contre les effets des changements climatiques et la transformation structurelle de l’industrie minière à base de chaînes de valeurs créatrices de richesses et d’emplois.

Dans le cadre de la mise en œuvre du programme et à travers la sous-composante 3 du projet sur le renforcement des capacités professionnelles, il est prévu de promouvoir l’entrepreneuriat des jeunes diplômés dans la filière environnement. L’incubation des projets innovateurs et l’implication des collectivités locales, des ONG et du secteur privé (agrégateurs ou intégrateurs privés) dans la lutte contre les pollutions et la réhabilitation des sites pollués ou dégradés, sont au centre de l’organisation institutionnelle du programme.

Les activités de cette sous-composante seront menées en collaboration avec l’Agence Nationale de Promotion des Investissements (ANPI – GABON) qui bénéficie d’une assistance de la Banque Africaine de Développement à travers l’appui à la mise en place d’incubateurs au Gabon. Des synergies seront développées avec d’autres initiatives d’incubation d’entreprises, à travers notamment les programmes financés par la Banque Mondiale et la Banque Africaine de Développement.

La convention signée dernièrement est établie pour la formation des jeunes promoteurs et de formation des formateurs du secteur de l’environnement et le développement, dont le leadership climatique est constamment porté par le Président de la république Ali Bongo Ondimba.