PETRONAS
Nouvelle découverte de gaz et de pétrole au large du Gabon

La société pétrolière malaisienne Petronas ne cache pas son optimisme après avoir annoncé la découverte de gaz et de pétrole au large du Gabon en eaux profondes, au puits d’exploration Boudji-1, dans le bloc F14.

La découverte a suscité une nouvelle volonté d’aller de l’avant chez la compagnie publique de la Malaisie. La filiale de Petronas, PC Gabon Upstream S.A, envisage déjà la prochaine étape actuellement. En détenant 70% des parts sur le bloc F14 qu’elle partage avec l’australien Woodside, la compagnie malaisienne a beaucoup de marge de manœuvre.

Pour le vice-président exécutif de Petronas, cette nouvelle découverte permettra à la compagnie de développer ses activités. «La découverte au Gabon est une évolution encourageante pour Petronas, car nous poursuivons nos activités de croissance au-delà de la Malaisie, conformément à la stratégie d’expansion de notre activité pétrolière et gazière, en augmentant notre base de ressources», a expliqué Mohd Anuar Taib.

Le puits d’exploration a été foré à des profondeurs  d’environ 2 800 mètres selon Petronas, avec 90 mètres de sables pré-salifères riches en hydrocarbures. Il a été précisé dans un communiqué de la compagnie que «Petronas et le Gabon procéderont à une évaluation afin de déterminer les perspectives commerciales du volume des ressources».

Au cours des derniers temps, très peu de nouvelles découvertes de ce genre ont été enregistrées au Gabon. L’industrie des hydrocarbures, marquée par une baisse de la production et le vieillissement des puits, ne peut donc que se réjouir de cette découverte au bloc F14.

La taille du gisement découvert par Petronas reste à définir, mais l’optimisme est déjà au rendez-vous pour cette compagnie qui souhaite continuer à développer ses explorations en eau profonde sur différents site de la planète. Jusqu’à présent, les activités en eaux profondes de la compagnie sont celles du large de la Malaisie orientale, à Gumusut-Kakap, à Malikai et à Kikeh.