CEMAC : Un atelier régional sur la politique commerciale commune

CEMAC
Un atelier régional sur la politique commerciale commune

 

Vers la fin de ce mois de mars, un atelier régional concernant la politique commerciale commune au sein de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) est programmé. Et ce, à la suite du récent atelier de validation du Tableau de suivi des politiques commerciales tenu à Libreville et des ateliers organisés au niveau des autres Etats membres de la Communauté.

L’atelier régional vise à valider le Tableau de Suivi des Politiques Commerciales (TSPC) régional et formuler des recommandations en vue de l’amélioration des instruments de la politique commerciale commune au sein de la zone CEMAC.

Un atelier de validation du TSPC s’est déjà tenu en début mars au centre des ressources AGOA à Libreville sous l’impulsion de la Commission de la Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC), avec l’appui de l’Union Européenne. Le Ministère gabonais de la Promotion des Investissements Privés, de l’Entrepreneuriat National, des Petites et Moyennes Entreprises, du Commerce et de l’Industrie s’implique de manière continue dans la démarche.

L’objectif de ces travaux a été de doter la Commission de la CEMAC et ses États membres du TSPC, qui est un instrument de suivi de la mise en œuvre des politiques commerciales et qui leur permettra de renforcer la cohérence et d’harmoniser les politiques commerciales nationales et régionales avec les politiques sectorielles. Et de faciliter la mise en œuvre des engagements nationaux, régionaux et internationaux, afin de mesurer les progrès de l’intégration commerciale et la participation effective de chaque pays au commerce intra-communautaire et mondial.

Les ateliers de validation du TSPC ont été effectués au niveau de tous les pays de la CEMAC outre la Guinée Équatoriale. Ils ont permis de valider les résultats du projet dans chaque pays, afin de transmettre les TSPC nationaux validés à la CEMAC pour consolidation régionale.