MISE EN PLACE DU CGE : En phase de finalisation

MISE EN PLACE DU CGE
En phase de finalisation

 

La mise en place du Centre Gabonais des Elections (CGE) a été au centre des échanges, hier mercredi 17 mars 2018, entre le Ministre de l’Intérieur et les responsables des partis politiques.

Le Ministre de l’Intérieur, de la Sécurité, chargé de la Décentralisation et du Développement Local, Lambert-Noël Matha a reçu le mercredi 7 mars 2018 au Delta Postal siège du Ministère, les responsables des partis politiques de la majorité et de l’opposition légalement constitués.

Cette rencontre qui est la toute première depuis la nomination du Ministre à la tête de ce département, s’inscrit dans le cadre des préparatifs des élections législatives à venir avec notamment la mise en place du Centre Gabonais des Élections (CGE), un organe paritairement politique qui devra désormais organiser et gérer les scrutins politiques.

Très attendu dans les prochains jours, la convocation à nouveau des partis politiques pour composer la commission spéciale qui devra réceptionner les candidatures à la présidence du CGE. Une fois cette structure mise en place, il reviendra à cet organe selon la loi, de décliner le calendrier électoral qui devra conduire la classe politique aux élections afin d’élire les députés à l’Assemblée Nationale.

Figurant parmi les résolutions prises lors du Dialogue politique d’Angondjé, le processus de mise en place du CGE a ainsi entamé sa phase de finalisation. L’Etat gabonais a en effet confirmé la tenue des élections législatives le 28 avril prochain. Le CGE vient en succession de la Commission électorale nationale autonome et permanente (Cenap). Le porte-parole du gouvernement, Alain-Claude Bilie-By-Nze, à l’occasion  d’une rencontre avec la presse, il y a quelques semaines, a laissé entendre que le Centre sera opérationnel dans les délais impartis. Ce sera également le cas pour la révision de la liste électorale.