MESURES PRESIDENTIELLES : Leur budget déjà sécurisé

MESURES PRESIDENTIELLES
Leur budget déjà sécurisé

Le Président de la République, Ali Bongo Ondimba, avait annoncé une série de mesures fortes, le 31 décembre dernier, en vue d’améliorer le quotidien des Gabonaises et des Gabonais, et aussi pour relancer l’économie. La mise en œuvre de ces mesures est en passe de prendre un nouveau rythme. C’est ce qui ressort notamment, ce 13 mars 2018, d’une réunion dirigée par le Premier ministre. On sait en outre que le budget pour la réalisation des divers projets a déjà été sécurisé depuis un bon moment.

Aucune inquiétude n’est donc pas à envisager au niveau budgétaire. Les responsables au sein du Ministère concerné ont été instruits par le Ministre d’Etat en charge du Budget de prendre les dispositions nécessaires dès le lendemain de l’annonce présidentielle. Et d’après une source auprès de ce département,  la mise en œuvre de la phase technique du programme avance bien. Pour preuve, la publication par l’Agence Nationale des Grands Travaux d’Infrastructures des annonces d’avis d’appel d’offres pour les travaux de réhabilitations des écoles publiques dans les 9 provinces du pays.

Rappelons que l’objectif est d’améliorer les conditions d’éducation des élèves sur l’ensemble du territoire, mais aussi d’offrir des opportunités de croissance aux entreprises locales à qui les travaux devront être confiés. Au total, 92 écoles de la capitale, Libreville, et 697 écoles dans les neuf provinces seront concernées.  Les collèges et les lycées devront pour leur part être dotés de salles informatiques disposant d’une connexion internet de qualité. Ajoutons à cela la finalisation du programme de fourniture des tables-bancs pour l’ensemble des établissements scolaires du pays. Une commande de 170 000 pièces a été passée par l’Etat en 2016 : 90 000 ont été produites et livrées. En 2018, 80 000 autres devront l’être.

Pour les autres mesures, notons l’exonération temporaire de cotisations sociales pour toute création nette d’emploi. Cette mesure sera réservée à l’embauche dans tous les secteurs d’activités et devra permettre de créer 10 000 emplois nouveaux par an. Dans le domaine de la santé, il y a la mise en place d’un réseau de cliniques mobiles dans chacune des provinces du Gabon. Ce réseau sera constitué d’une flotte de bus médicalisés, de type 4X4, disposant de l’équipement nécessaire pour réaliser des soins d’urgence et de base : espace de consultation, table d’examen gynécologique, mini-laboratoire ou encore matériel ophtalmologique. Sans oublier le programme de gratuité des frais d’accouchement sur toute l’étendue du territoire national.

Le Chef de l’Etat a aussi décidé l’installation de lampadaires solaires photovoltaïques dans les zones rurales et dans certaines villes présentant des insuffisances en matière d’éclairage publique. Prochainement, 5 000 lampadaires solaires seront déployés sur tout le territoire national. Pour l’adduction d’eau, des puits équipés de pompe à eau seront installés dans chaque regroupement de villages. Enfin, pour renforcer la cohésion territoriale, le Président a opté pour la création d’un Fonds d’Initiative Départementale (FID) dans chacun des départements du pays afin de financer les projets de développement à la base et offrir à chaque département plus d’autonomie. Chaque fonds sera doté d’un budget annuel d’un milliard de FCFA et sa gestion sera assurée par le gouvernorat de chaque province, en concertation avec les collectivités locales et conseils départementaux.