AGOA
Le Gabon veut booster ses exportations vers les USA

 

Avant la fin de l’initiative américaine AGOA, en 2025, le Gabon veut continuer à doper ses exportations vers les Etats-Unis. Un atelier concernant cette initiative se déroule actuellement à Libreville sous la houlette du ministère de la Promotion des investissements privés, en partenariat avec l’USAID.

L’atelier sur l’African growth and opportunity Act (AGOA) est focalisé sur les conditions d’accès au marché américain pour les entrepreneurs gabonais, venus nombreux pour participer aux discussions.

Les procédures douanières d’exportation sous le régime AGOA  ont été également expliquées aux participants à l’atelier, ainsi que les exigences sanitaires et le système d’étiquetage.

Il a été rappelé durant les échanges que l’AGOA permet aux pays de l’Afrique subsaharienne d’exporter plus de 6400 produits sur le marché américain en franchise totale des droits de douane. «Au cours de cet atelier, nous avons essayé d’expliquer comment les entreprises gabonaises peuvent profiter de cette opportunité pour pouvoir fructifier leurs avoirs sur le marché américain», a expliqué Kara Diallo, spécialiste de l’AGOA. Il a également précisé que dans le cadre de cette initiative, l’Afrique subsaharienne exporte des marchandises d’une valeur de plus de 4 000 milliards de dollars sur le marché américain.

«Notre mission première est d’accompagner les opérateurs économiques. Notre souhait est que plus de produits gabonais soient positionnés. Il nous reste encore 7 ans pour pouvoir bénéficier de cette loi. Notre intérêt est de booster les opérateurs économiques, les associer et les mettre en groupe pour que leurs produits soient visibles, car, individuellement, ils ne le pourront pas », a fait remarquer pour sa part le Directeur général du Commerce.

Pour les participants et les initiateurs de l’atelier, l’éventuelle prise de position nouvelle de la part du nouveau président des Etats-Unis, Donald Trump, ne devrait pas constituer un obstacle pour continuer à booster les exportations vers les USA.