OPERATION MAMBA

La première audience au niveau de la Cour criminelle spéciale, chargée de juger les auteurs de malversations financières au Gabon, dans le cadre de l’opération Mamba, a démarré jeudi à Libreville. Les témoins concernés par ce dossier à propos de l’Unité de coordination des études et des travaux (Ucet) seront normalement entendus par la Cour à compter du 20 mars prochain. Les procès concernant l’opération devraient avoir lieu tous les deux mois à partir de maintenant au niveau de la Cour criminelle spéciale.