RADIO GABON : Pas de censure à l’endroit de l’opposition

RADIO GABON
Pas de censure à l’endroit de l’opposition

Les responsables de la Radio Gabon ont nié l’existence de pression et de censure au niveau de la station. La radio est ouverte à toutes les sensibilités politiques du pays et n’a aucune intention de censurer l’opposition selon son Directeur général.

«Il n’y a aucune censure des pouvoirs publics vis-à-vis de ce qui est écouté à Radio Gabon », a martelé Bertrand Ebiaghé Angoué. « Il se trouve cependant que le pouvoir a peut-être les meilleurs canaux pour faire parvenir ses desiderata par rapport à l’autre bord politique qu’est l’opposition», continue le Directeur général de Radio Gabon.

Les responsables de la radio estiment que c’est plutôt l’opposition qui fixe une barrière et ne prend que très rarement l’initiative d’informer les journalistes de la station concernant leur prise de position et leur action. Les opposants peuvent « venir communiquer » sur Radio Gabon selon les propos de Bertrand Ebiaghé Angoué.

Le Directeur général de Radio Gabon a parlé de la possibilité d’«accès de tous les citoyens à la radio», tout en rappelant cependant que depuis le début de cette année, « la mission de la radio est de répondre aux aspirations et besoins de la population en matière d’information, de communication, de culture et de divertissement». Mais la radio «a le devoir de respecter la pluralité des expressions » selon toujours son premier responsable.

Si les informations concernant le parti au pouvoir sont plus fréquentes sur Radio Gabon, c’est en raison de la réticence de l’opposition à inviter l’équipe de la station. En outre, «Radio Gabon a des correspondants sur toute l’étendue du territoire national, et les informations qui remontent proviennent en général du PDG», explique aussi le Directeur général.