MESURES PRESIDENTIELLES
La Primature s’active

Le Premier ministre Emmanuel IssozeNgondet a dirigé ce jeudi une séance de travail avec les membres du Gouvernement et le Cabinet du Président de la République sur les derniers règlements avant le lancement de la mesure urgente annoncée par le Chef de l’Etat relative à l’exonération des charges sociales.

Soucieux de l’emploi, notamment l’emploi des jeunes, le Président de la République avait annoncé la création de 10.000 emplois par le mécanisme d’exonération de charges sociales des entreprises soit 50 % pour la 1ere embauche, 75 % pour la deuxième embauche et enfin 100 % pour la troisième embauche.

Après avoir fait le tour de table, le chef du Gouvernement a affirmé être « pleinement satisfait des avancées considérables de ce dossier qui conformément à la haute instruction du Président de la République, le lancement de cette mesure sera effective dès fin avril 2018 ».

A savoir que le Premier ministre Emmanuel IssozeNgondet a aussi présidé un autre  conseil interministériel. L’ordre du jour principal était le Fonds d’initiative départementale qui doit prochainement être lancé. Un texte à l’étude va permettre l’identification des secteurs prioritaires et la désignation des critères d’éligibilité des projets communautaires, avec la prise en compte de l’impact sur les populations.

Comme prévu, suite à la tenue de plusieurs réunions de haut niveau de préparation et d’évaluation, la mise en œuvre des mesures d’urgences annoncées par le Président de la République, lors de son adresse du 31 décembre 2017, s’accélère. Les différents départements ministériels concernés sont à pied d’œuvre.

Notons enfin que toujours dans le cadre des mesures d’urgence, le Président de la République, en compagnie de la Première Dame, a visité hier les centres hospitaliers de Libreville et d’Owendo afin de s’assurer de la disponibilité des kits d’accouchements, conformément aux instructions données au gouvernement. « La santé de tous nos concitoyens, dès le berceau, est une priorité absolue au Gabon », a-t-il déclaré lors de cette descente sur le terrain.