VIOLENCES EN MILIEU SCOLAIRE
Des nouveaux surveillants pour renforcer la lutte

Le ministère de l’Education nationale procède au redéploiement de ses agents afin de mieux lutter contre les violences en milieu scolaire au Gabon. Des enseignants en sureffectif suivent actuellement des formations pour devenir ainsi des surveillants au niveau des établissements secondaires.

«Le surveillant est le maillon principal de la vie scolaire. Il est possible d’envisager un environnement scolaire serein et sécurisé pour nos élèves si nos efforts en termes de sensibilisation, de formation des encadreurs et de modernisation de nos infrastructures sont poursuivis», a affirmé lors de l’ouverture de la formation pour les futurs surveillants, la ministre de l’Education nationale, Nadine Patricia Anguile Obame.

La formation est destinée à 250 enseignants du pré-primaire et du primaire qui deviendront des Surveillants au niveau des lycées et des collèges publics afin de mieux lutter contre les violences en milieu scolaire au Gabon.

La formation de ces nouveaux surveillants se poursuivra quand ils seront à leur nouveau poste. Il s’agit d’une initiative cruciale à un moment où les violences en milieu scolaire ont connu une aggravation inquiétante au Gabon. Il est question actuellement ainsi de doter les établissements scolaires de personnel formé et capable de mieux encadrer les élèves.

Quatre sites différents accueillent les enseignants qui suivent cette formation axée sur les aspects administratifs, sécuritaires, sociaux, sanitaires et psychopédagogiques. Dans le même temps, la formation met l’accent sur les techniques de communication, la surveillance stratégique, la psychologie de l’adolescent et la lutte contre les violences en milieu scolaire ainsi que les premiers secours en cas de nécessité.