ABEBE AEMRO SELASSIE DU FMI : Le Gabon a fait « des progrès considérables »

ABEBE AEMRO SELASSIE DU FMI
Le Gabon a fait « des progrès considérables »

 

Le Directeur du département Afrique du Fonds monétaire international (FMI), Abebe Aemro Sélassié, qui a séjourné à Libreville du 26 au 28 mars 2018 à la tête d’une délégation, a publié une déclaration dans laquelle, selon Ecofin, il a souligné les « progrès considérables » effectués par le Gabon qui tient absolument à assurer le succès de son Plan de relance de l’économie (PRE).

Abebe Aemro Sélassié n’a pas été avare en félicitations et encouragements à l’endroit des autorités gabonaises. Avant de poursuivre qu’il est important de maintenir le cap par rapport aux réformes engagées, notamment dans les domaines cruciaux pour garantir l’équilibre macro-économique du pays. Il s’agit notamment de mobiliser davantage de ressources non-pétrolières tout en continuant la mise en œuvre des réformes dans les finances publiques, afin de réduire les dépenses non indispensables, de renforcer la transparence des dépenses et de sécuriser les dépenses sociales.

Le Monsieur Afrique du FMI a en outre tenu à soutenir de vive voix la nécessité de mettre en place « un plan crédible de règlement des arriérés intérieurs et extérieurs ». Pour rappel, la première revue du programme du Gabon avec le FMI a été bouclée en décembre 2017. Les entretiens concernant la seconde revue débuteront au mois d’avril prochain.

Au terme de sa déclaration, Abebe Aemro Sélassié a chaleureusement remercié l’Etat gabonais, notamment le Président de la République, Ali Bongo Ondimba, le Premier ministre, Emmanuel Issoze-Ngondet, le Ministres d’Etat en charge du Budget, Jean Fidèle Otandault et le ministre de l’Économie, Régis Immongault, pour leur accueil mais surtout pour leur esprit d’ouverture et de collaboration qui lui a permis d’apprendre davantage sur le programme de réformes du Gabon.