WEEK-END PASCAL : La fête dans la ferveur et la sérénité

WEEK-END PASCAL
La fête dans la ferveur et la sérénité

 

Le Gabon en général, et la communauté chrétienne en particulier, a célébré dans la sérénité la traditionnelle fête de Pâques, symbole de la résurrection d’entre les morts de Jésus-Christ. Le week-end pascal s’est déroulé dans une ambiance familiale et de quiétude. Aucun incident majeur n’a été signalé par les forces de l’ordre.

Au Gabon, les communautés catholiques, évangéliques ou encore celles dites pentecôtistes, ont célébré la fête de Pâques dans la ferveur. A l’Eglise internationale de Nazareth, dans la commune d’Akanda, l’agence AGP a constaté que les deux cultes du jour ont été marqués par des chants, l’adoration et le partage de la sainte cène, avant l’écoute de la parole, qui rappelait aux chrétiens de cette communauté, qu’ils appartiennent à Jésus Christ.

‘’Pâques nous rappelle que Jésus Christ notre Seigneur est mort et ressuscité pour le salut de l’humanité. En célébrant la Pâques, nous reconnaissons que nous avons la vie en lui et que nous lui appartenons. A cet effet, nous devons mener une vie pure, exempte de tous péchés’’, a fait remarquer le diacre Cygi Nzengue.

La ferveur a aussi été ressentie à l’Eglise évangélique du Gabon, paroisse d’Okala. Le révérend pasteur Akita, a rappelé aux chrétiens de son obédience, que la Pâques était le souvenir du sacrifice de Jésus Christ à la croix. A la paroisse Marie auxiliaire de Mikolongo, ce rappel a aussi été formulé.

Enfin, la Première Dame, Sylvia Bongo Ondimba, n’a pas manqué de souhaiter une bonne fête à la population gabonaise : « En ce jour de Pâques, les chrétiens du monde entier célèbrent le triomphe de la vie sur la mort, de l’espérance sur le désespoir. Cette fête nous remémore que l’humilité et la bienveillance mènent sur la route de la vertu et de la sagesse. Puissions-nous, en ce jour saint, revenir à l’essentiel : l’amour de nos proches, l’amour de notre prochain, l’amour tout simplement. Joyeuses fêtes de Pâques à toutes et à tous ».