REFORME DE LA FORMATION AGRICOLE
Processus lancé

 

Lancement ce samedi du processus de réforme de la formation agricole au Gabon. Elle portera, selon le Ministre en charge de l’Agriculture, Biendi Maganga-Moussavou,  sur le développement des classes vertes, la mise en place de filières agricoles dans les lycées techniques et les Centres de Formation Professionnelle.

Selon toujours le membre du gouvernement, la réforme portera également sur le démarrage des activités du Lycée Agricole de Lebamba et sur la rénovation des curricula de l’ENDR d’Oyem. Ce chantier verra l’implication du Ministère de la Formation Professionnelle d’une part et de l’Education Nationale et l’enseignement technique d’autre part, à côté du ministère de l’Agriculture.

« Nous nous attaquerons concomitamment à la structuration des branches professionnelles avec le concours de tous les acteurs du secteur. La première réunion de la commission se tiendra mercredi prochain », a aussi confié le Ministre en charge de l’Agriculture qui, pour rappel, était en Inde il y a quelques jours à l’occasion de l’India Economic Conclave.

Commentant son séjour en Inde en tant que membre de la délégation conduite par le Premier Ministre, Biendi Maganga-Moussavou a parlé de « belle série de rencontres et d’interventions à New Delhi après la visite d’Etat du Président de la République, Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, intervenue quelques semaines auparavant ».

Avant d’ajouter qu’en « présentant les atouts de notre économie et notamment dans les secteurs bois, agriculture ainsi que dans la formation, nous nous inscrivons dans la diversification de nos partenariats économiques pour un développement durable entre pays à fort potentiel ».