LÉGISLATIVES 2018

Le Rassemblement héritage et modernité (RHM), parti politique de l’opposition, a donné une conférence de presse, ce mardi à Libreville, pour confirmer sa décision de prendre part aux élections législatives et couper court aux critiques dénonçant sa décision d’y participer. Selon son président, Alexandre Barro Chambrier, ce n’est pas « responsable de livrer sur un plateau en or 143 sièges de députés, 80 sièges de sénateurs, la totalité des conseils municipaux et départementaux entre les mains d’un parti »