SOMMET DES CHEFS D’ÉTAT A BRAZZAVILLE
Jean-Claude Gakosso  chez Ali Bongo Ondimba

 

Le Président de la République, Ali Bongo Ondimba, a reçu ce mercredi en audience le ministre congolais (Brazzaville) des Affaires étrangères, de la Coopération et des Congolais de l’étranger, M. Jean-Claude Gakosso. L’émissaire du Président Denis Sassou Nguesso a officiellement invité le Président du Gabon à prendre part au Sommet des chefs d’Etat sur les forêts du bassin du Congo et sur les tourbières qui se tiendra à Brazzaville le 25 avril prochain.

Pour le ministre Gakosso, le Bassin du Congo constitue le réservoir d’une richesse inestimable pour les pays partagent cet espace, « des pays frères bénis de Dieu », au regard de la verdure, de l’hydrographie et de leur exubérance aquatique. « Nous devons donc nous battre pour préserver ce trésor », a-t-il souvent réitéré lors de ses rencontres avec les leaders de la sous-région.

A l’occasion de ce Sommet, le chef de l’Etat gabonais est invité à prononcer une allocution en sa qualité de coordonnateur du Comité des chefs d’Etat et de gouvernement africains sur le changement climatique (CAHOSCC).

Occasion également d’un tour d’horizon des questions d’intérêt commun, Ali Bongo Ondimba et son hôte se sont réjouis de l’amélioration de la situation sécuritaire dans les pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), actuellement sous présidence gabonaise.

Rappelons que le Président Ali Bongo Ondimba a déjà eu une visite de travail, le 17 février dernier à Brazzaville, avec son homologue  du Congo Denis Sassou-N’Guesso, avec qui il a échangé sur des questions de paix et de sécurité dans la sous-région.

«En tant que président de la CEEAC, je suis venu échanger avec le Président Denis Sassou-N’Guesso sur un certain nombre de sujets susceptibles de faire progresser la sous-région dans tous les secteurs», a confié le numéro un gabonais à son arrivée à l’aéroport de Maya-Maya.