UNIVERSITÉS
Projet ambitieux avec le groupe China Construction

 

Le gouvernement gabonais prévoit dans un proche avenir la construction de nouvelles universités et de lieux de résidence pour les étudiants dans quatre villes du pays. Pour la concrétisation de ces nouveaux projets, le ministère en charge de l’Enseignement supérieur est en contact avec le groupe China Construction.

Une séance de travail s’est tenue au cabinet du ministère de l’Enseignement supérieur entre les parties concernées. Une délégation de China Construction, dirigée par le Directeur général pour l’Afrique de l’ouest, Wang Boo, a eu des échanges constructifs avec le ministre d’Etat, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Guy-Bertrand Mapangou, et ses proches collaborateurs.

Les discussions ont tourné autour de la construction de nouvelles universités à travers le pays. Quatre villes sont concernées par ces projets afin de limiter la « surpopulation » dans les établissements et au niveau des logements estudiantins, à savoir Libreville, Port-Gentil, Oyem et Mouila.

Le Directeur général de China Construction a affirmé qu’il est nécessaire, le plus tôt possible, de se rendre sur le terrain pour évaluer la faisabilité des projets, avec les techniciens du groupe chinois et les responsables du côté gabonais.

Actuellement, China Construction est considéré comme étant le quatrième groupe mondial dans le domaine de l’infrastructure et des BTP. D’où la confiance de la partie gabonaise. Le ministre d’Etat, Guy-Bertrand Mapangou, a parlé de partenariat gagnant-gagnant dans cette approche.

Les chantiers des nouvelles universités pourraient ainsi démarrer après ceux de la réhabilitation des écoles primaires et secondaires à travers le pays. Une approche qui vise, comme l’a toujours recommandé le président Ali Bongo Ondimba, à assurer une éducation et une formation fiable à la jeunesse gabonaise.