CHANTIER ROUTIER PORT-GENTIL – OMBOUE
Gauff Holding reçue par le Premier Ministre

 

Les travaux de la route reliant Port-Gentil et Omboué « connaissent quelques lenteurs dans la mise en œuvre pratique », selon la Primature. Aussi, pour comprendre les difficultés rencontrées par le maitre d’œuvre, le partenaire chinois de la CRBC, le Premier Ministre, Emmanuel Issoze Ngondet, a échangé avec la mission de contrôle de ce chantier, la société allemande Gauff Holding.

Les deux parties s’accordent sur l’impérieuse nécessité d’aller au terme du projet prévu pour 2019, conformément au cahier de charge et à la volonté du Président de la République, Chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba.

La délégation composant la société allemande venue rencontrer le chef du gouvernement a été conduite par son président Uwe Gauff ce 11 avril 2018. Le principal objet de l’entrevue et  d’évaluer l’état d’avancement des travaux, les points de blocage et de s’assurer du respect du chronogramme de construction de ce tronçon long de 93 km, qui doit relier la province de l’Ogooué maritime au reste du pays.

A savoir que ce programme routier est le deuxième plus grand chantier du Gabon après le Transgabonais. C’est dans le cadre de sa réalisation que sont aussi construits le deuxième et le troisième plus grand pont d’Afrique après celui du Caire en Egypte long de 20500m. Les travaux prévoient la construction d’une nouvelle route qui part de Mbega, localité située à 22 km de Port-Gentil au Sud et qui longe la côte Atlantique vers le Sud jusqu’à Omboué.

A l’origine, le retard pris dans la finalisation des engagements contractuels entre l’Etat Gabonais et le partenaire Chinois de la C.R.B.C. Enfin, selon les explications fournies, le retard pris dans la finalisation des engagements contractuels entre l’Etat Gabonais et le partenaire Chinois de la C.R.B.C constitue le principal motif des lenteurs enregristrées.