PLAN NATIONAL DE DÉVELOPPEMENT SANITAIRE
Validé et prêt à être mis en œuvre

Présenté par le ministre d’État, ministre de la Santé, Me Dénise Mekam’ne Edzidzie, le Plan National de Développement Sanitaire 2017-2021 a été validé par le Conseil des Ministres en sa séance du 11 avril 2018 présidé par le Président de la République.

Ce programme de santé, selon Me Dénise Mekam’ne Edzidzie, vient à point nommé, car la jeunesse gabonaise traverse des périodes de crise tous azimuts. Ainsi, cette stratégie aura le mérite de prendre en compte les problèmes relatifs à la santé des adolescents et des personnes âgées.

Outre les questions de santé touchant la jeunesse, le Plan national de Développement sanitaire (2017-2021) mettra également un accent particulier sur la lutte contre les maladies non transmissibles à l’instar du diabète, de l’hypertension artérielle, l’insuffisance rénale et les cancers. Le Plan National de Développement Sanitaire 2017-2021 qui a été élaboré avec les autres départements ministériels et les partenaires au développement.

Rappelons par ailleurs que le ministre d’Etat en charge de la Santé, a aussi présenté le 3 avril 2018 aux vénérables sénateurs, le projet d’ordonnance portant organisation des structures sanitaires en République Gabonaise.

Me Denise Mekam’ne, qui s’exprimait face aux sénateurs à la faveur d’une audition au Palais Omar Bongo Ondimba, a annoncé que le projet d’ordonnance portant organisation des structures sanitaires au Gabon avait pour objectif de corriger, sinon de rattraper certains manquements ou insuffisances de l’ordonnance numéro 1/95 du 14 janvier 1995 de la politique de la santé au Gabon. De cet fait, elle vient organiser la gouvernance des structures sanitaires de notre pays, avec pour but principal l’amélioration de l’offre des soins.