COOPÉRATION DÉCENTRALISE : Une délégation du CGLU à Libreville

COOPÉRATION DÉCENTRALISE
Une délégation du CGLU à Libreville

 

Venue au Gabon dans le cadre de la réunion ordinaire des Cités et Gouvernements Locaux Unis (CGLU) d’Afrique, une délégation des Maires membres du bureau de cet organisme panafricain a été reçue le 17 avril 2018 au Delta Postal par le Ministre de l’Intérieur, de la Sécurité, chargé de la Décentralisation et du Développement Local M. Lambert-Noël Matha.

Introduite à son cabinet par le Maire de Libreville, Rose Christiane Ossouca Rapondah, ces édiles au-delà des civilités d’usage ont échangé avec le membre du gouvernement sur les questions en rapport avec leur association. Ils ont entre autres transmis officiellement le texte fondateur signé par les Chefs d’Etats de l’Union Africaine pour ratification par le Gabon.

Cette rencontre avec le Ministre Lambert-Noël Matha a aussi été une occasion pour la délégation de faire un plaidoyer en faveur de la décentralisation. Par la voix de leur Secrétaire Général Jean Pierre Elong Ambassi, une invitation a été adressée au Ministre à prendre part aux Africités qui auront lieu fin novembre prochain au Maroc.

En réponse, le Ministre gabonais a réitéré l’engagement du Gabon et de ses autorités à faire de la décentralisation un véritable instrument au service du développement, à en juger par l’instauration du Fonds d’Initiatives Départementales par le Président Ali Bongo Ondimba.

A savoir que la composition administrative gabonaise est aujourd’hui de 52 Communes, 49 Départements, 27 Districts, 162 Cantons, 736 Regroupements de villages et 2423 Villages. Sachant que la décentralisation se manifeste par un transfert de compétences et de moyens à une collectivité locale placée sous sa tutelle, c’est donc sous la forme de personnalité juridique distincte de l’Etat que la collectivité locale se caractérise.