ELECTION DU PRÉSIDENT DU CGE : Attendue dans les prochains jours

ELECTION DU PRÉSIDENT DU CGE
Attendue dans les prochains jours

 

Le Président du Centre Gabonais des Elections (CGE) devrait être connu dans les prochains jours suite à la communication par le Ministre de l’Intérieur de la composition de la Commission ad hoc chargée d’examiner les candidatures et celle du Collège Spécial chargé d’élire le Président du Centre gabonais des élections (CGE) regroupant les représentants de la Majorité présidentielle et de l’Opposition.

Pour rappel, en vue de la mise en place du Centre Gabonais des Elections, l’ensemble des partis politiques légalement reconnus de la Majorité et de l’Opposition ont été réunis à l’effet de les entretenir, premièrement, sur la publication des différents textes ayant trait aux élections politiques et, deuxièmement, sur la mise en place du Centre Gabonais des Elections ou CGE.

A noter en outre que le Ministre de l’Intérieur, devant la presse en début de semaine, a rappelé que « certaines dispositions de ces textes ont suscité des divergences entre quelques formations politiques de l’Opposition qui ont saisi la Cour Constitutionnelle, suspendant de ce fait, volontairement ou involontairement, sans que l’on parle d’attitude dilatoire, le processus entamé de la mise en place du CGE ».

Quatre listes estampillées Opposition sont parvenues au cabinet du Ministre. Ne pouvant d’autorité et de manière discrétionnaire décider laquelle des listes était représentative de l’Opposition, le membre du gouvernement a décidé signifier à nouveau les partis politiques pour qu’ils proposent une liste unique, consensuelle et définitive.

Le contentieux réglé, les responsables des partis de la Majorité et de l’Opposition ont été réunis afin qu’ils communiquent la liste des représentants de chaque camp politique devant constituer la Commission Ad hoc chargée de recevoir, d’examiner et de valider les candidatures ; le Collège Spécial chargé d’élire le Président du CGE.

Un arrêté est prévu pour la mise en place de la commission ad hoc, laquelle sera mise en place à l’ancien siège de la commission nationale électorale autonome et permanente (CENAP) devenue Centre gabonais des élections.

L’installation des membres de la commission ad hoc est annoncée pour cette semaine. Elle sera suivie par la déclinaison des modalités des dossiers de candidature avant l’élection du président du Centre gabonais des élections.