ECOLE DES MINES ET DE LA MÉTALLURGIE
Première cuvée

 

Fruit d’un partenariat public privé, l’Ecole des Mines et de la Métallurgie de Moanda est un projet du Président de la République, Ali Bongo Ondimba dont la préoccupation majeure est de mettre à la disposition de la jeunesse des offres de formation efficaces. La cérémonie de remise des parchemins pour la première cuvée s’est déroulée en présence du Chef de l’Etat, du Premier Ministre, Immanuel Issoze Ngondet, du Ministre des Mines Christian Magnagna et du Ministre de l’Enseignement Supérieur Guy Bertrand Mapangou. 

Les 27 impétrants sur les 29 admis à l’entrée (26 gabonais et 1 congolais), issus de la première promotion de l’Ecole des Mines et de la Métallurgie de Moanda (E3MG) ont reçu des mains du numéro un gabonais leurs parchemins. Baptisée promotion Jacques Libizangomo Joumas, du nom du premier ingénieur gabonais, ces hommes et femmes ont pu acquérir des compétences et des performances pendant plusieurs mois d’apprentissage afin de leur permettre de se déployer sur le terrain. Ils sont désormais sur le marché du travail. La formation a duré 12 mois pour la filière licence et 18 mois pour la filière ingénieur.

Parvenus au terme de cette échéance avec une mention bien, les différents impétrants étaient inscrits dans des filières différentes. 8 pour la filière ingénieurs spécialisées ; 10 pour la licence mines et métallurgie et 9 pour la licence prospection minière. A ce jour, a indiqué Etienne Mvoula, directeur général de L’E3MG, 13 diplômés de la licence professionnelle ont un contrat, 6 autres sont encore à la recherche d’un emploi alors que 2, issus du cycle ingénieur, sont en contrat d’apprentissage jeunesse.

Ainsi, les différentes interventions qui se sont succédé, du directeur général de L’E3MG, de la représentante des lauréats, Yollene Gracelia Tchibinda, du ministre des Mines, Christian Magnagna ou du ministre de l’Enseignement Supérieur, Guy Bertrand Mapangou ont tous magnifié ce modèle vivant de partenariat public privé. Vision matérialisée par le Chef de l’Etat entre l’Etat gabonais et le groupe ERAMET/COMILOG.

Comme l’ont souligné les orateurs, il revient maintenant aux anciens étudiants de faire preuve d’esprit de hauteur et innovant afin de « laisser toujours jaillir dans la mémoire le caractère rigoureux et crédible de cette école ».

Inaugurée le 6 juin 2016, l’E3MG est annoncée pour la première fois en 2011, lors du conseil des ministres délocalisé tenu cette année dans la province du Haut Ogooué. En 2012, le 12 octobre, la pose de la première pierre est effective. Pour les prochaines années, l’école se propose, en fonction des opportunités d’emplois, d’augmenter progressivement le nombre d’apprenants et que d’autres pays de la sous-région pourront aussi envoyer les étudiants pour les offres de formation.