JOURNÉE NATIONALE DE LA FEMME
Hommage à la Première dame

 

 

Plusieurs manifestations ont marqué ce mardi la première séquence de la célébration de la Journée Nationale de la Femme. Le Ministre d’Etat en charge de la Famille et de la protection de l’Enfance, a tenu en outre à rendre un hommage à la Première dame Sylvia Bongo Ondimba pour son engagement à la politique sociale, ainsi qu’à ceux et celles qui ont marqué « la lutte trans-générationnelle en faveur des droits de la femme dans notre pays ».

Josué Mbadinga a aussi traduit l’engagement du Gouvernement à parvenir à l’égalité entre hommes et femmes et à l’autonomisation de la femme conformément aux orientations du Président de la République, Ali Bongo Ondimba.

Le thème de cette année pour marquer cette journée est « La prise en compte des femmes rurales et autochtones : gage d’un développement inclusif et durable ». Il vise, selon les organisateurs, la femme vivant en milieu rurale sans ostracisme. L’objectif étant de susciter un intérêt sur cette catégorie des femmes qui ne ménagent aucun effort pour offrir à la nation de hauts cadres.

A savoir par ailleurs que le clou de la journée d’hier aura incontestablement été les festivités organisées à Arambo par le ministère de la Famille et de la Protection de l’enfance. La cérémonie d’ouverture a été notamment marquée par les allocutions, les conférences-débats et les présentations d’outils politico-juridiques au profit du développement de la femme. De même qu’une foire exposition-vente d’œuvres de femmes et des prestations artistiques et culturelles.

Notons enfin la contribution de Marie-Anne Mboga et Nicole Nguema. Les deux conférencières qui ont, que ce soit pour la parité homme-femme, ou encore entre femmes de différentes catégories, ont non seulement précisé l’intérêt pour le Gabon d’avoir ratifié la convention pour l’élimination de toutes les formes de discriminations à l’égard des femmes (Cedef), mais ont également exhorté les autres femmes à bien se former, de sorte à ne pas rendre contre productifs les effets de ces promotions au bénéfices de la Femme.