AGENCE DE DEVELOPPEMENT AGRICOLE : Statuts approuvé par l’Exécutif

AGENCE DE DEVELOPPEMENT AGRICOLE
Statuts approuvé par l’Exécutif

 

Le Ministre en charge de l’Agriculture, Biendi Maganga-Moussavou, a présenté lors du dernier Conseil des Ministres qui l’a entériné, le projet de décret fixant les statuts de l’Agence de Développement Agricole du Gabon (ADAG) qui vient remplacer l’ancienne structure dénommée « Office des Recherches, d’Introduction, d’Adaptation et de Multiplication du Matériel Végétal » (ORIAM).

L’Agence de Développement Agricole du Gabon est un établissement public à caractère administratif, doté de la personnalité juridique et jouissant de l’autonomie administrative et financière. L’Agence assiste le Gouvernement dans la mise en œuvre de sa politique en matière de développement agricole.

A ce titre, l’ADAG est chargée entre autres d’élaborer les stratégies de promotion du secteur agricole, d’assurer la mobilisation, l’aménagement et la mise en valeur des terres agricoles et la conduite d’actions d’information et de promotion de l’Office Nationale en matière d’investissement agricole.

Cet organe contribuera aussi à la mise en place et à la gestion d’une banque de projets agricoles, assurera l’appui, la conception et la réalisation de projets agricoles et de modèles d’exploitation innovants, rentables et durables.

Rappelons que l’ORIAM qui cède sa place à l’ADAG a été créée en 2011 dans un contexte de restructuration du ministère de l’Agriculture, de l’Elevage, de la Pêche et du Développement rural. Elle avait pour mission de coordonner les activités des centres de recherches relevant du ministère de tutelle, d’effectuer tous travaux et recherche en vue d’introduire, d’adapter et de multiplier la production de semences agricoles.

Quant à son successeur, il est appelé à contribuer significativement à dynamiser le secteur agricole auquel le Président de la République, Ali Bongo Ondimba, accorde une place centrale dans sa vision pour l’émergence du Gabon.