ACCIDENT DU TRAVAIL
L’accent mis sur la prévention

La Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) met l’accent sur la prévention des accidents de travail actuellement afin de limiter les dépenses liées à la réparation. Lors d’une journée de débat, le 30 avril dernier, il a été rappelé que la limitation des accidents de travail fait partie des moyens d’améliorer les conditions de vie des travailleurs.

Chaque année, plus d’un milliard de FCFA sont dépensés pour la réparation des accidents de travail au Gabon. Cette somme colossale pourrait être économisée et destinée à d’autres dépenses si la prévention est renforcée. Dans le cadre de la célébration jumelée de la journée mondiale de la sécurité et santé au travail et la journée africaine de la prévention des risques professionnels, une conférence débat a été organisée sous l’égide de la CNSS, en présence du ministre en charge du Travail et de l’Emploi, Carmen Ndaot.

Ce fut une occasion pour les acteurs concernés de réitérer l’importance de la prévention des
accidents de travail. Quatre sujets ont été débattus durant cette journée : le «Rappel des principales dispositions réglementaires en matière de sécurité et de santé au travail», l’«état des lieux de la mise en place des structures de sécurité et santé au travail au sein des entreprises», la «Gestion d’un service de santé au travail au sein d’une entreprise », et «les contrats apprentissages jeunes par l’Organisation nationale de l’emploi».

La prévention des accidents de travail «cadre de fait avec l’une des préoccupations majeures du
gouvernement, qui est celle de la promotion inlassable du travail décent, tel que préconisé par le BIT et l’Interafricaine de la prévention des risques professionnels», a affirmé Carmen Ndaot lors de la rencontre. Au cours des derniers temps, cependant, les statistiques relatives aux accidents de travail étaient jugées « alarmantes ». D’où la nécessité d’adopter une nouvelle approche de lutte.