SNLS
Des logements à livrer avant fin 2018

 

La Société nationale des logements sociaux (SNLS) compte pouvoir livrer la totalité des logements du site de Bikélé avant la fin de cette année, dans un souci de répondre à l’attente des acquéreurs et pour la concrétisation de la politique du président de la République en matière de logements.

Divers problèmes ont empêché la SNLS de livrer les logements de Bikélé au cours des derniers temps. Les responsables de la société ont évoqué, entre autres, des difficultés rencontrées par la SNLS avec certains de ses partenaires dans le projet. « La non-livraison des maisons est illustrative d’un problème complexe lié au fonctionnement de la SNLS et des relations d’affaires incestueuses entre la SNLS et ses partenaires », a affirmé le Directeur général, Joël Mbiamany Tchoreret.

Depuis six mois, le nouveau Directeur général tente de débloquer la situation. « En arrivant à la SNLS fin avril 2017, comme directeur adjoint intérimaire, j’ai trouvé une société en arrêt d’activités et dans une rupture de communication avec ses partenaires économiques. L’aspect le plus illustratif du dysfonctionnement de la SNLS a été de trouver le bâtiment du siège social dans le noir, la SEEG ayant interrompu la fourniture en électricité et en eau », explique le Directeur général.

Il est question également aujourd’hui d’assainir la situation financière de la SNLS. Mais pour ce faire, toutes les entités qui collaborent avec la société doivent jouer le jeu. « La SNLS avait effectué des décaissements d’environ 30 milliards de FCFA au bénéfice des entreprises adjudicataires des marchés de construction des logements à Bikélé. Pourtant, les travaux réalisés par chacune de ces sociétés ne correspondent pas aux décaissements financiers effectués », a, par exemple, déploré Joël Mbiamany Tchoreret.

La situation devra cependant évoluer assez vite. L’achèvement des travaux se basera notamment sur de nouveaux partenariats. « Nous avons dû rechercher des partenaires susceptibles d’achever sur fonds propres ces constructions » selon toujours le Directeur général de la SNLS. C’est ce qui permettra de livrer normalement la totalité des logements avant fin 2018.