DROITS ET TAXES DE MARCHANDISES IMPORTEES

Conformément à une récente initiative du ministère de l’Economie en concertation avec les institutions financières de Bretton Woods, les droits et taxes de marchandises importées doivent être réglés en numéraires ou par chèques certifiés. La recommandation vise notamment à optimiser les recettes douanières et à mettre un terme aux éventuels arrangements entre douaniers et transitaires. Mais la nouvelle mesure n’est pas entièrement appréciée par certains membres du Syndicat des importateurs-exportateurs du Gabon (Simpex) qui y voient un risque de lourdeur des procédures. www.ledefigabon.com