CEMAC
Réunion du Collège des Commissaires

 

 

Le Président de la Commission de la CEMAC, le Pr Daniel Ona Ondo, a présidé le Collège des Commissaires au cours de la semaine passée à Douala au Cameroun. Ont pris part à ces travaux, la Vice – Présidente de la Commission, Mme Fatima Haram Acyl et les Commissaires, Clément Belibanga, Michel Niama, Shey Jones Yembe et José Antonio Edjang.

Dans sa communication liminaire, le Président de la Commission de la CEMAC a insisté sur la nécessité de relancer les activités de la Commission, suite à la présentation du programme quinquennal du Gouvernement, l’adoption du budget 2018 de la Communauté, à une série de réunions statutaires ayant conduit le Gouvernement de la Commission hors du siège et aussi, compte tenu des derniers développements de la situation sécuritaire marqué par la résurgence des tensions à Bangui.

Sur ce sujet, la Commission a exprimé aux Autorités politiques, ecclésiastiques et au peuple centrafricain sa compassion aux familles des victimes des violences et exactions et souhaité ardemment la restauration d’une paix durable en RCA qui passe entre autres, par le renforcement des mécanismes de traçabilité du commerce des ressources naturelles exploitées dans ce pays et dont les revenus renforcent les capacités militaires des groupes armés.

Abordant la situation financière de la Communauté, il a été constaté le début de réponse par les Etats de la décision d’apurement des 10% des arriérés de TCI prise par les Chefs d’Etat en décembre 2017, pour déplorer en revanche les faibles performances en matière de recouvrement de TCI courante au titre de 2018 du fait de la non opérationnalisation des nouveaux mécanismes de la TCI dans les Etats.

Sur le plan économique, le Collège des Commissaires s’est félicité de l’amélioration des principaux indicateurs macroéconomiques de la zone CEMAC, bien que la situation demeure encore fragile. A cet égard, le collège encourage les Etats de la CEMAC à ne pas baisser la garde quant aux réformes économiques engagées en dépit du frémissement du prix du pétrole. Aussi, le Collège des Commissaires a encouragé la République du Congo et la République de Guinée – Equatoriale à conclure rapidement des programmes de réformes économiques avec le FMI, conformément à la décision des Chefs d’Etat à l’occasion du sommet de Yaoundé de décembre 2016.

Enfin, concernant le dossier relatif aux Accords de Partenariat Economique (APE) avec l’UE, le
Collège des Commissaires a noté avec satisfaction la disponibilité de l’UE à reprendre les discussions en faveur de la signature d’un accord régional. A cet effet, le Président de la
Commission va réunir les Ministres du Commerce des pays de la CEMAC pour harmoniser les positions et établir un calendrier à soumettre aux partenaires européens.