ORDONNANCES ÉLECTORALES
Lambert-Noël Matha au Sénat

 

Le Ministre d’Etat, Ministre de l’Intérieur, de la Sécurité, chargé de la Décentralisation et du Développement Local M. Lambert-Noël Matha, accompagné de la Ministre Déléguée Mme Patricia Taye, a été auditionné le mardi 15 mai 2018 au Sénat par la Commission des Lois et des Affaires Administrative de cette institution.

A savoir que le Sénat, suite à la dissolution de l’Assemblée Nationale, est l’unique chambre à légiférer. Le Ministre d’Etat y est allé défendre quatre ordonnances prises par l’Exécutif à la dernière intersession parlementaire.

La première ordonnance porte modification de certaines dispositions de la loi organique n°11/96 du 15 avril 1996 relative à l’élection des députés à l’Assemblée Nationale. La seconde modifie certaines dispositions de la loi n°17/96 du 15 avril 1996 portant dispositions spéciales relatives à l’élection des députés à l’Assemblée Nationale. La troisième ordonnance porte fixation et répartition des sièges de députés par province, département et commune. Et la quatrième modifie, complète et supprime certaines dispositions de la loi portant dispositions communes à toutes les élections politiques en République Gabonaise.

« Le débat a été très nourri par les questions pertinentes des Sénateurs et le membre du Gouvernement a éclairé la lanterne des parlementaires. Comme à l’Assemblée Nationale il y a quelques semaines, cette chambre du Parlement se réunira dans les tout prochains jours en plénière pour l’adoption de ces textes non sans apporter les amendements jugés nécessaires », a-t-on également précisé dans un communiqué publié par le service de communication du ministère.