POSTE SA : Le ministre d’Etat essaie de tempérer

POSTE SA
Le ministre d’Etat essaie de tempérer

 

Face à une reprise de la tension entre les employés et les responsables de la Poste SA, le ministre d’Etat en charge de la Communication, Guy-Bertrand Mapangou, a eu des échanges avec le syndicat national des agents de la Poste (Synaposte).

Le ministre d’Etat a tenu à entendre les desiderata des représentants de la Poste SA. Ces derniers ont demandé au ministre responsable de lancer un audit technique et financier de la gestion de la société en estimant que certains flous persistent actuellement.

En février dernier, pourtant, des accords ont été déjà conclus entre les employés et les responsables de la Poste SA, conduits par le Président Directeur général, Michaël Adandé. Mais les membres de la Synaposte estiment que les clauses n’ont pas été respectées.

Le ministre d’Etat, Guy-Bertrand Mapangou, selon ses affirmations, a échangé avec les syndicalistes « sans prétendre trouver des solutions dans l’immédiat», tout en promettant cependant de se pencher sur la situation de la Poste SA. Il également invité les employés à «ne pas faire de fixation sur le PDG mais sur les problèmes»  de la société.

La première rencontre entre le ministre en charge de la Communication, de l’Economie numérique et de la Poste a permis de faire le point de la situation. De son côté, la Direction de la poste SA, au cours des dernières semaines, n’a de cesse de mettre l’accent sur les efforts de redressement de la Poste, notamment à la suite de la dissolution de la PosteBank. L’équilibre financier a été une des priorités de la Poste SA depuis lors.

Le ministre responsable est convaincu que le redressement de la Poste SA nécessite une meilleure entente entre les responsables et les employés. D’où la nécessité du dialogue entre les acteurs concernés. Les échanges entre Guy-Bertrand Mapangou et les représentants de la Synaposte s’inscrit ainsi dans ce cadre.