GOUVERNEMENT : Les ministres multiplient les rencontres

GOUVERNEMENT
Les ministres multiplient les rencontres

 

Quelques jours après les passations de charges des membres du gouvernement, l’heure est maintenant à l’action mais aussi à l’écoute. Ces derniers, bien qu’instruits des dossiers par leurs prédécesseurs,  multiplient depuis quelques temps les contacts avec les collaborateurs. « Des initiatives louables en cela qu’elles permettront aux différentes parties d’être sur la même longueur d’onde », a précisé un communiqué de la Primature.

Pas de temps à perdre pour le gouvernement. Aussitôt après la prise des fonctions, ces derniers multiplient les rencontres avec les différentes entités de leur département ministériel qu’il s’agisse des services rattachés ou des partenaires sociaux. Le premier a inauguré cette série des rencontres est le ministre de la Fonction Publique, de la Modernisation du Service Public chargé de la Réforme de l’Etat, Ali Akbar Onanga Y’Obegue.

Ce dernier est allé prendre langue avec les grévistes de son département ministériel regroupés au piquet de grève dans l’enceinte dudit ministériel. Cette prise de contact a permis au patron de la Fonction Publique d’échanger avec ses collaborateurs. « Je prends juste mes fonctions, je trouverai dans l’urgence un temps pour discuter avec vous sur une table autour des points qui achoppent’ » avait rassuré sous une forte canicule Ali Akbar Onanga Y’Obegue.

Guy Bertrand Mapangou n’est pas en reste de cette écoute. Dès sa prise de fonction, le ministre d’Etat, ministre de la Communication, de l’Economie Numérique Porte-Parole du Gouvernement avait annoncé les couleurs. Accompagné de son délégué, Chantal Akouosso, il a rencontré les syndicats de son département ministériel (syndicat nationale de la poste et syndicat des professionnels de la communication).

La rencontre intervient après la grève du SYPROCOM. De ces échanges, il ressort que le membre du gouvernement a instruit les partenaires sociaux à élaborer un plan de travail suivi des propositions : « les solutions ne viendront que de vos suggestions. Vous êtes les principaux acteurs », a signifié le patron de la Communication avant de recevoir la direction de l’Agence Gabonaise de Presse (AGP).