CONSEIL DES MINISTRES - FINANCES PUBLIQUES : Une feuille de route mise en place

CONSEIL DES MINISTRES – FINANCES PUBLIQUES
Une feuille de route mise en place

 

Le Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, a présidé ce 17 mai 2018, un Conseil des Ministres au Palais de la Présidence de la République. A l’ouverture des travaux, le Président a fait une importante communication dans laquelle il a instruit le Gouvernement, au regard de la conjoncture économique actuelle, de prendre toutes les mesures nécessaires à la résolution des attentes des gabonaises et des gabonais.

Pour ce faire, une feuille de route a été mise en place. Aussi, aux fins de mieux assainir et gérer nos finances publiques, le Président de la République a demandé aux membres du Gouvernement de garantir le développement du pays en tenant compte des préalables qui leur ont été communiqués pour guider leur action ministérielle.

Ainsi, le système de Budgétisation par Objectif de Programme (BOP) devrait monter en efficacité dans le cadre de son application au sein de l’administration. Car, dans le contexte économique actuel, la dépense publique doit être maîtrisée et optimisée.

Il y a également la redéfinition des missions et du périmètre d’actions des agences ainsi que leur rationalisation. L’action de nos agences publiques doit être à la fois plus pertinente et plus efficace. Quant à la réduction de la masse salariale dans la fonction publique, celle-ci doit impérativement être réduite. Il en va de la bonne santé de nos finances publiques et de l’amélioration du service public aux usagers.

La feuille de route prévoit également une revue complète de la dette, pour en garantir la soutenabilité et surtout une gestion optimale, et une plus grande rationalisation et une meilleure priorisation des investissements. Enfin, la remise à plat du code des impôts afin de le rendre plus dynamique et attractif, est jugée indispensable.