ELECTIONS LÉGISLATIVES : Accélérer le processus

ELECTIONS LÉGISLATIVES
Accélérer le processus

Le Président de la République, Ali Bongo Ondimba, a rappelé lors du tout premier conseil des ministres du gouvernement Issoze Ngondet III du 04 mai dernier, que l’un des chantiers prioritaires à poursuivre et à mener avec diligence est l’organisation des élections législatives. C’est dans cet esprit que le Premier Ministre a présidé ce vendredi 18 mai 2018 une réunion consacrée à l’organisation matérielle du scrutin dans un objectif de donner un coup d’accélérateur au processus.

Selon le service communication de la Primature, la réunion s’est déroulée en présence des ministres d’Etat Etienne Massard Kabinda Makaga de la Défense, Lambert-Noël Matha de l’Intérieur, le ministre Placide Ndong Meyo en charge du suivi des actes du Dialogue Politique, et la ministre déléguée Irène Lindzondzo du Budget et des Comptes Publics.

Le moins que l’on puisse dire pour l’instant est que l’horizon s’éclaircit progressivement après la mise en place de l’organe en charge des élections, le centre gabonais des élections CGE. Cette consultation électorale aura bien lieu cette année.

Pour préparer au mieux cette échéance, la Primature a en outre indiqué que « le Premier Ministre Issoze Ngondet a donc décidé d’instaurer deux séances de travail hebdomadaire pour lever les écueils, les ambiguïtés qui peuvent fragiliser le processus, affiner les stratégies à même de garantir la bonne tenue des élections législatives ».

Avant de conclure dans le communiqué que « l’objectif du gouvernement, sur les orientations du Chef de l’Etat, c’est de garantir la sincérité et la transparence du scrutin à la députation ».