EFFONDREMENT DE LA CHAUSSÉE A FOUR PLACE
Les travaux de réhabilitation ont commencé

 

Suite à l’effondrement de la chaussée à Four place le dimanche 13 mai 2018, le Ministère de l’Equipement, des Infrastructures et des Mines, à travers un communiqué, a tenu à informer les usagers que la première phase des travaux consistant à réhabiliter la chaussée et rétablir en urgence la circulation est effective depuis le dimanche 20 mai 2018.

De plus, selon toujours le service de communication de ce ministère, toutes les dispositions techniques sont prises par les services compétents de ce département pour l’observation permanente de la section réparée et la préparation en cours de la réalisation dans les meilleurs délais de la seconde phase des travaux de réhabilitation de la chaussée qui consiste à la reconstitution de la couche de roulement en béton bitumineux, dans les prochains mois.

Face aux images des tassements de rive du remblai qui circulent dans les réseaux sociaux depuis quelques jours, le Ministère de l’Equipement, des Infrastructures et des Mines tient à rassurer la population que celles-ci ne concernent pas la bande de roulement et donc ne menacent nullement la solidité de l’ouvrage à cet endroit.

« Ainsi, le Ministère de l’Equipement, des Infrastructures et des Mines présente ses excuses aux usagers pour les désagréments causés par cet incident et les remercie de leur bonne compréhension », a-t-on également indiqué.

Force est de constater que le département dirigé par Christian Magnagna ne chôme pas ces derniers temps. Lors d’une récente  intervention dans l’émission Complément d’info, sur Gabon 24, mercredi dernier, le membre du gouvernement a par ailleurs affirmé que 40 ans après sa mise en fonction, la Nationale 1 était désormais, faute d’entretien dans un piteux état, et que le gouvernement devrait se résoudre à effectuer des travaux pour sauvegarder ce tronçon routier stratégique pour le pays.