SANTE : Renforcement des capacités pour la riposte contre l’Ebola

SANTE
Renforcement des capacités pour la riposte contre l’Ebola

 

Même si l’épidémie de fièvre de type Ebola constatée en République Démocratique du Congo ne concerne pas pour le moment le Gabon, des mesures spécifiques sont prises pour parer à toute éventualité. Une formation du personnel qui doit intervenir en cas d’épidémie est en cours actuellement.

La session de formation est organisée par le ministère de la Santé en collaboration avec l’Organisation mondiale de la Santé, dans le cadre de la deuxième phase de préparation de la riposte éventuelle contre l’épidémie d’Ebola.

«Atelier de formation des points focaux des comités provinciaux et des partenaires sur la préparation de la riposte à la Maladie virale de type Ebola (MVE)», tel est le thème de la session de formation.

Selon le ministère de la Santé, les principaux objectifs de la formation sont « le renforcement des capacités pour une prise en charge efficace et efficiente des cas suspectés ou déclarés, la mise en place des équipes de riposte dans les différents secteurs, ainsi que l’usage des kits ».

«Soyons vigilants, cela va de la sécurité de notre pays», a affirmé le Secrétaire général du ministère de la Santé, le Docteur Guy Patrick Obiang Ndong, lors de l’ouverture de l’atelier de formation, le 29 mai.

«Il y a certains indicateurs sur lesquels vous devez être vigilants : c’est le comportement de la population face à l’incidence des fièvres», a-t-il expliqué également, tout en invitant les points focaux à interpréter les moindres signes. «Y a-t-il une croissance des fièvres? Y a-t-il des cas de diarrhée hémorragique? Si vous avez un changement de comportement de la population, il faut le signaler le plus rapidement. Il en est de même des cas d’animaux morts dans la faune», a-t-il martelé.

Outre les agents de l’administration intervenant dans la lutte contre l’épidémie d’Ebola, des représentants du secteur privé participent aussi à la séance de formation et d’information.