RÉHABILITATION DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE
Le projet se précise

 

Une délégation chinoise, conduite par l’Ambassadeur de Chine au Gabon, Hu Chang Chun, a eu une rencontre avec le président du Sénat, Dr. Lucie Milebou Aubusson. Les échanges ont porté notamment sur le projet de travaux de réhabilitation de l’Assemblée nationale, victime d’un incendie lors des violences postélectorales de 2016.

Le projet de réhabilitation de la chambre basse a été acté à travers un accord conclu lors de la visite au Gabon de Ji Bingxuang, Premier vice-président du Comité permanent de l’Assemblée Populaire Nationale de Chine. Et les travaux de rénovation de certains locaux de cet édifice pourraient être lancés incessamment avec l’arrivée des experts de la Benjing Institute of Architectural Design, la société adjudicataire selon l’AGP.

Vantant « l’excellence des relations de coopération entre les parlements gabonais et chinois », le Président du Sénat gabonais s’est fait le porte-voix des élus du peuple pour lesquels la remise en état de cet espace de travail est nécessaire.

L’occasion a été saisie par le Dr. Lucie Milébou Aubusson d’émettre le vœu « de voir cette marque d’attention de la République de Chine s’étendre à la Haute Chambre du Parlement dont l’hémicycle se trouve dans un état de délabrement avancé ».

Un souhait qui a été bien reçu par la partie chinoise. L’Ambassadeur de Chine au Gabon, qui a « promis d’être le fidèle interprète du Sénat sur la question, auprès des instances compétentes » de son pays.

À la suite de cette rencontre, les experts des deux parties se sont retrouvés pour une séance de travail dirigée par le Secrétaire général de l’Assemblée nationale, Brice Constant Paillat au palais Léon Mba. Cette rencontre qui lançait la phase opérationnelle des réflexions, a débouché sur l’harmonisation d’un chronogramme de travail.