INVESTISSEMENT AGRICOLE : Les ambitions du Gabon

INVESTISSEMENT AGRICOLE
Les ambitions du Gabon

 

Enclencher une dynamique forte afin d’attirer des investisseurs dans le domaine agricole pour parvenir à une autonomie alimentaire au Gabon, c’est aussi l’un des défis que compte relever le ministère en charge de la Promotion des Investissements et des Partenariats Publics-Privés, dirigé par Madeleine Berre.

C’est dans cette optique que le Ministre en charge de la Promotion des Investissements et des Partenariats Publics-Privés a reçu récemment à son cabinet, le représentant du Fonds Agri Fund for Africa (AFA), accompagné de Monsieur Ogandaga, Adjoint au Maire de la commune d’Akanda, pour la présentation d’un projet d’installation d’une ferme maraîchère au Gabon, en l’occurrence dans la commune susmentionnée.

S’inscrivant dans le cadre de la politique agricole mise en place par l’Etat dans le Plan de Relance de l’Économie (PRE), ce projet consiste en une production régulière de fruits et de légumes et en une transformation à moyen terme des produits en sauce tomate artisanale, confiture et bien d’autres, afin de limiter l’importation de produits alimentaires au Gabon.

La mise en œuvre de ce projet permettrait la création d’emplois, l’autonomie alimentaire du Gabon, la limitation de l’importation des produits alimentaires, la formation des entrepreneurs aux techniques d’agriculture moderne et la relance de l’économie par le nouveau pétrole : l’agriculture.

Rappelons par ailleurs que des représentants du Fonds International pour le Développement Agricole (FIDA) sont venus rencontrer les hauts responsables gabonais afin de faire le point du PDAR (aménagement d’infrastructures agricoles dans le Woleu-Ntem) puis dresser les perspectives de mettre en œuvre le PDAR2 (extension du programme dans l’Ogooué-Ivindo et La Ngounie).