RECETTES PETROLIERES
La reprise confirmée

La hausse des recettes pétrolières a été confirmée par les résultats du secteur au cours de l’année dernière par rapport aux années précédentes. Les exportations de pétrole brut ont ainsi connu une augmentation d’un peu plus de 18% en 2017 par rapport à 2016.

La valeur des ventes réalisées par les opérateurs du secteur pétrolier au Gabon, en 2017, a été estimée autour de 1957 milliards de FCFA, en 2017, contre un peu plus de 1650 milliards de FCFA l’année précédente.

La part du secteur pétrolier dans le PIB passe ainsi de 19% à un peu plus de 21% selon le ministère de l’Economie. Le pétrole a ainsi représenté environ 77% des exportations totales du Gabon. C’est la Chine qui figure en tête de la liste des clients du Gabon pour le pétrole brut. Le géant de l’Asie a acheté, en 2017, 37% des pétroles bruts exportés par le Gabon.

Trinidad et Tobago est le second client du Gabon, en achetant un peu plus de 10% du volume des produits pétroliers exportés par le pays en 2017, suivi de près par l’Australie, avec 9,8% du volume.

La relance du secteur pétrolier était attendue depuis quelques mois, surtout avec la reprise progressive de la hausse du prix du brut sur le marché international, occasionnant une augmentation progressive également des recettes pétrolières au Gabon.

La baisse des recettes pétrolières enregistrée depuis 2014 a, en effet, contraint le gouvernement gabonais à engager d’importantes réformes économiques et à promouvoir une politique rigoureuse en matière de gestion des finances publiques. Dans le même temps, il fallait renforcer la politique de diversification de l’économie  du pays. Tout était sur la bonne voie. Et la reprise progressive dans le secteur pétrolier ne peut que renforcer les nouveaux acquis sur le plan économique au cours des dernières années.