FORCES ARMÉES GABONAISES : Passation de commandement

FORCES ARMÉES GABONAISES
Passation de commandement

Le Président de la République, Ali Bongo Ondimba a, en sa qualité de chef suprême des armées, a présidé ce lundi 4 juin 2018 la cérémonie de passation de commandement à la tête des forces armées et de défense gabonaises entre le général Auguste Roger Bibaye Itandas, commandant en chef sortant et son successeur le général de corps d’Armée Ferdinand Gaspard Olame Ndong.

Nommé dernièrement par décret présidentiel, le nouveau chef d’Etat-major des armées gabonaises, le général de Corps d’armées Ferdinand Gaspard Ollame Ndong a pris officiellement ses fonctions, ce lundi, au cours d’une cérémonie de passation de commandement présidée par le président de la République, Ali Bongo Ondimba, Chef suprême des Forces de Défense et de sécurité.

« Officiers, sous-officiers, officiers mariniers, soldats, aviateurs, matelots, sapeurs, vous reconnaîtrez désormais pour votre chef le général de corps d’Armée Ferdinand Gaspard Olame Ndong et lui obéirez en tout ce qu’il vous commandera, pour le bien du service, l’exécution des règlements militaires, l’observation des lois et le succès des armes du Gabon », a instruit à l’ensemble des Forces de défense et de sécurité le chef de l’Etat à l’issue de la passation de flambeau entre les deux généraux.

Par ailleurs, le nouveau chef d’Etat-major général des forces armées a prêté serment devant le Président de la République et la Nation toute entière en jurant de défendre la patrie et l’Etat de droit tout en remplissant consciencieusement les devoirs à sa charge.

Cette cérémonie solennelle qui traduit l’hommage rendu par le chef de l’Etat à l’armée gabonaise marque aussi son attachement à la tradition militaire et républicaine, ainsi qu’aux valeurs de l’armée.

Rappelons que le général de corps d’Armées Ferdinand Gaspard Olame Ndong, précédemment Gouverneur militaire de la place de Libreville, a été nommé par décret présidentiel le 31 mai dernier.