OKOUME CAPITAL
Désormais opérationnel pour appuyer les PME

La société de capital-investissement Okoumé capital est maintenant opérationnelle, et dès les prochains jours, son Directeur général va entamer une série de rencontres avec un public assez varié afin de mieux faire connaître cette nouvelle entité destinée surtout à soutenir les PME au Gabon.

Les premières rencontres du Directeur général d’Okoumé capital seront déjà l’occasion de faire comprendre le processus de soumission des candidatures et la méthode d’accompagnement de la société.

Le soutien d’Okoumé capital aux PME/PMI s’effectuera notamment à travers les prises de participations de titre au sein des entreprises. Cependant, « les investissements de Okoumé Capital sont soumis à des critères bien définis », a spécifié son Directeur général, Edgard Mfouba. « Si la cible principale reste les PME/PMI, et que tous les secteurs sont concernés hormis ceux prohibés par la loi, reste que le profil de l’investissement et celui du promoteur seront fortement de mise. A cela s’ajoutent l’évaluation de l’impact sur l’économie, la taille de l’investissement et enfin le poids dans le portefeuille d’investissements», a-t-il précisé.

Quatre segments ont été établis au sein d’Okoumé capital afin d’optimiser ses actions: le capital-risque, au moment de la création et pour le financement de son amorçage; le capital-développement,  pour des entreprises en pleine croissance qui nécessitent la consolidation de leur structure pour développer de nouveaux produits ou services; le capital-transmission, lors de l’acquisition ou de la transmission voire la cession d’entreprises, et le capital-retournement, pour restructurer les entreprises en difficulté.

Okoumé capital est ainsi doté de 20 milliards de FCFA pour le financement et le développement des PME et des startups au Gabon. Cette démarche s’inscrit dans les efforts du gouvernement de promouvoir la diversification de l’économie. Elle permet également de contribuer à la mise en œuvre du Plan de relance de l’économie.

A noter que la société de capital investissement est placée sous la tutelle du Fonds gabonais d’investissements stratégiques (FGIS). Sa mise en place ne peut que susciter l’enthousiasme chez les jeunes porteurs de projets en particulier et les acteurs économiques en général.