APPUI AU CADES : Un bus remis par l’UNICEF

APPUI AU CADES
Un bus remis par l’UNICEF

Le Centre d’Accueil pour enfant en difficulté sociale (CAPDES), dispose désormais d’un bus, fruit du partenariat entre l’Etat gabonais et l’UNICEF, pour assurer le transport, la sécurité et la dignité des enfants vulnérables dont les victimes de traite. C’est lors d’une cérémonie officielle, ce 7 juin, que le représentant de l’UNICEF, Stephan Grieb en a fait la remise officielle au Ministre de la Protection Sociale et de la Solidarité Nationale.

‘’Tous les enfants sont les destinataires de ce bus. Nous vivons dans un milieu fermé qui nécessite souvent des excursions et des activités dans des espaces loin du centre. Maintenant nous pouvons y aller grâce à ce bus’’ a dit le représentant des enfants.

A savoir que l’UNICEF se présente comme « l’élément moteur qui aide à construire un monde où les droits de chaque enfant seront réalisés ». L’organisation onusienne est mandatée pour intervenir dans le monde entier auprès des décideurs et de ses divers partenaires locaux en vue de concrétiser les idées les plus novatrices, ce qui lui confère une position privilégiée parmi les organismes internationaux.

Pour l’UNICEF, l’humanité ne peut progresser qu’en veillant au développement des enfants et en leur prodiguant les soins nécessaires. Il s’agit alors d’œuvrer avec d’autres en vue de surmonter les obstacles dont la pauvreté, la violence, la maladie et la discrimination jalonnent le cheminement de l’enfant.

Elle recommande des mesures permettant aux enfants de prendre le meilleur départ possible dans la vie, tant il est vrai que les soins que l’on reçoit à l’âge le plus tendre sont le meilleur gage pour l’avenir.

Et fait campagne en faveur de l’éducation des filles – il s’agit au minimum de leur faire terminer leurs études primaires – « car elle est bénéfique pour tous les enfants, filles ou garçons. Les filles qui sont instruites sauront mieux réfléchir, deviendront de meilleures citoyennes et sauront mieux élever leurs propres enfants ».

Enfin, l’UNICEF fait appliquer la Convention relative aux droits de l’enfant et s’emploie à assurer l’égalité de tous ceux qui sont victimes d’une discrimination, les filles et les femmes en particulier.