AXE KOULAMOUTOU-IBOUNDJI : Des jeunes se mobilisent pour la réparation

AXE KOULAMOUTOU-IBOUNDJI
Des jeunes se mobilisent pour la réparation

Profitant de la saison sèche, des jeunes de la localité d’Iboundji se mobilisent actuellement pour réparer une partie de l’axe routier Koulamoutou-Iboundji qui constitue souvent une vraie galère pour les automobilistes.

 A l’issue des travaux entrepris par ces jeunes de l’association Mika Manuelle, la situation ne sera plus la même. Si durant la saison des pluies, seuls les véhicules tout terrain osent emprunter cet axe reliant la capitale provinciale de l’Ogooué-Lolo à celle du département de l’Offoué Onoye, l’objectif est de faire en sorte que les 124 kilomètres soient moins pénibles.

« Nous ne pouvons pas continuer à souffrir comme ça. Nous avons nos mains, nous faisons le travail manuel depuis Boupoundza pour essayer d’arranger les bourbiers qui nous embêtent pendant la saison des pluies», explique un membre de l’association.

Pour le moment, c’est le tronçon de 42 km entre Iboundji et Ngouassa qui focalise toute l’attention de l’association. Les jeunes volontaires se penchent sur la réfection des buses, le nivellement des bourbiers et la réparation des fossés etc.

La réparation progressive de cet axe routier ne peut que contribuer à la facilitation des échanges entre Iboundji et le reste du pays, tout en promouvant petit à petit les activités liées au tourisme dans la région. Grâce, en effet, au mont Iboundji, qui est classé sanctuaire de la biodiversité, et qui est aussi le point le plus culminant du Gabon à 1575 m d’altitude, la localité ne manque pas d’atout touristique. Mais l’accès à la région est malheureusement difficile. D’où l’initiative des jeunes locaux.

Les autorités gabonaises prévoient aussi une réhabilitation de cet axe routier, mais les procédures y afférentes ne sont pas encore bouclées. Les travaux en cours devraient cependant permettre une certaine amélioration.