ENRÔLEMENT SUR LA LISTE ÉLECTORALE
Campagne jusqu’au 29 juin

Le ministère de l’Intérieur a débuté, vendredi, sur l’ensemble du territoire à l’ouverture de la campagne d’enrôlement sur la liste électorale. Une session prévue du 15 au 29 juin. Comme d’habitude, la campagne a commencé doucement malgré les opérations d’information et de sensibilisation menées par le ministère de tutelle.

L’opération d’enrôlement dans la liste électorale a débuté, le 15 juin dans les différentes circonscriptions du pays. « On ne se bouscule pas encore dans les rangs. Pourtant les agents enrôleurs sont bien là, ainsi que les tableaux sur lesquels sont affichées les identités des votants », a constaté l’AGP qui a noté qu’à 15 h, une centaine de noms figurait sur les registres d’enregistrement des agents postés à la mairie de Nzeng-Ayong.

L’agence de presse qui, se référant aux opérations de genre réalisées par le passé, estiment que « les gens attendent souvent les derniers jours pour se manifester.

D’autres raisons expliqueraient de début timide : la Coupe du monde qui occupe de nombreux jeunes, mais aussi parce que l’opération enregistre beaucoup plus des changements d’adresses.

Un avis conforme à ce qu’annonçait le ministre de l’Intérieur qui, estimait que cette campagne de révision de la liste électorale concernerait majoritairement les changements d’adresses.

Sur les sites d’enregistrement, trois pièces d’identité sont requises pour s’inscrire : une carte nationale, un passeport biométrique ordinaire ou encore un acte de naissance ou jugement supplétif.

En tout cas, les responsables demeurent optimistes et prévoient une intensification de l’engouement dans les prochains jours. A rappeler que la campagne devrait prendre fin le 29 juin prochain sur tout le territoire.