10 KM DE PORT-GENTIL
Grand succès !

Le Président de la République, Ali Bongo Ondimba, a donné ce dimanche le top départ de la deuxième édition du 10 km de Port-Gentil, qui a vu la victoire de l’Ougandais Maxwell Kortek chez les hommes et la Kenyane Caroline Kipkirui. Le succès a bien été au rendez-vous sur le plan organisationnel et les spectateurs sont venus en masse.

Devant une foule venue nombreuse le long du parcours et dans une ambiance festive, 7 140 coureurs amateurs et professionnels, dont le recordman du monde de cette discipline, M. Leonard Komon, se sont affrontés au cours de cet événement sportif devenu incontournable. L’édition 2018 a vu la participation de 2 000 coureurs de plus qu’en 2017, ce qui témoigne de l’engouement des populations pour cette discipline sportive.

« Les premières éditions sont importantes mais la plus importante de toute, c’est la deuxième. Elle permet d’ancrer l’événement. Par ailleurs, le message est très clair : c’est la Nation sportive. Nous voulons que les Gabonais fassent plus de sport. Nous voulons les voir de plus en plus nombreux à participer à ces compétitions et surtout les remporter. Nous espérons ainsi voir émerger de nouveaux champions gabonais dans ce genre d’épreuves. », a déclaré le chef de l’Etat à l’issue de la remise des trophées aux vainqueurs.

Avec 28mn et 23 secondes, l’Ougandais Maxwell Kortek remporte le 10 km de Port-Gentil édition 2018 et chez les femmes, la Kenyane Caroline Kipkirui est arrivée en tête en 31 minutes 24 secondes. Les Gabonais Djessy Mouele Kodo et Chancia Manfoumbi Koumba sont tous deux les vainqueurs dans la catégorie «amateurs hommes et femmes» en respectivement 32mn 09 secondes et 35 mn 05 secondes.

Après le Marathon du Gabon, le 10 km de Port-Gentil, grâce à une organisation de niveau international, ambitionne de devenir à son tour une course sur route au prestigieux label (bronze) de l’Association internationale des fédérations d’athlétisme (IAAF).