STATUT DE L’ARTISTE
Le projet de loi au Sénat

Les membres de la Commission des affaires culturelles, sociales et de la communication au sein du Sénat se penchent depuis quelques temps sur le projet de loi portant statut de l’artiste en République gabonaise.

Le texte a été en effet déposé au Sénat par le ministre d’Etat, ministre des sports et de la Culture, Alain-Claude Bilie By Nze. Le ministre concerné a été déjà auditionné par les Sénateurs au sujet de ce projet de loi portant statut de l’artiste.

« Il s’agit d’un texte très important qui est attendu par les artistes depuis plusieurs décennies », a ainsi expliqué le ministre d’Etat.

« C’est un texte qui nous permet d’avoir une définition claire à la fois des catégories d’artiste qui peuvent exister. C’est un texte qui est attendu et qui va permettre aux artistes d’avoir désormais un statut qui leur octroiera un certain nombre de prérogatives, mais aussi des droits », a-t-il continué.

Le projet de loi prévoit notamment une amélioration du respect des droits des artistes. « Ce texte fixe le cadre juridique réglementant l’exercice de la profession d’artiste et d’entrepreneur culturel dans notre pays. Tout comme il rappelle la nécessité pour l’Etat d’organiser des mécanismes devant permettre à l’artiste de recevoir une juste rétribution dans le cadre de l’exécution, du prêt ou de l’utilisation de ses œuvres», a spécifié Alain-Claude Bilie By Nze.

Les Sénateurs vont examiner en séance plénière avant une éventuelle adoption le projet de loi présenté par l’Exécutif. La mise en œuvre des mesures préconisées par le texte permettra sensiblement d’améliorer les conditions des acteurs du milieu culturel et artistique au Gabon.