CONSEIL SUPERIEUR DE LA MAGISTRATURE
Réunion présidée par le chef de l’Etat

Le Président de la République, Ali Bongo Ondimba, en sa qualité de président du Conseil supérieur de la magistrature et conformément aux dispositions de l’article 70 nouveau de la Constitution et de l’article 3 de la loi organique No 2/93 du 14 avril 1993 fixant la composition, l’organisation et le fonctionnement du Conseil supérieur de la magistrature, a dirigé ce mercredi la traditionnelle réunion de cette instance.

La réunion  du Conseil supérieur de la magistrature de ce mercredi 3 juillet, présidée par le chef de l’Etat, s’est déroulée en présence de plusieurs personnalités dont le ministre d’Etat, ministre de la Justice et des Droits humains, garde des Sceaux, les présidents des hautes cours, les représentants du Parlement et des magistrats.

Au cours de cette réunion du conseil, le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba a formulé à l’endroit des présidents des cours et juridictions un certain nombre d’orientations et échangé avec ces derniers sur les conditions de fonctionnement des entités dont ils ont la charge.

Au terme de cette rencontre, les différents membres du conseil se sont dits satisfaits des décisions prises par le Président de la République, allant dans le sens de l’amélioration du cadre de travail des agents du ministère de la Justice.

Selon les dispositions de l’article 2 de la loi n°2/93, le Conseil supérieur de la magistrature assure la bonne administration de la justice. A cet égard, il statue sur les intégrations, les nominations, les avancements, les mutations, les affectations, la promotion et la discipline des magistrats.