ARNAULD ENGANDJI

Le ministre gabonais en charge du Travail insiste sur la nécessité de mener la réflexion sur les normes internationales. Selon le membre du gouvernement, le Gabon a ratifié un certain nombre de conventions. Il est donc question de voir l’intégration de ces normes dans le corpus législatif et réglementaire en vigueur. « Evidemment, tout ce qui entraîne flexibilité, création d’emplois, réduction des charges sur les employeurs, doit être accompagné d’une ceinture de sécurité pour assurer des conditions décentes aux travailleurs, aussi bien les nationaux que les étrangers ».